Jeunes suisses en voyage

Mélanie 

 

« 3 semaines et demi d’aventure pure, qui fut une expérience inoubliable et surtout qui fait beaucoup réfléchir une fois de retour en Suisse. Le contraste entre la Suisse et Madagascar est très frappante. La vie là-bas est très différente non seulement la culture mais aussi la pauvreté. Une des choses qui m’a frappé c’est le sourire que les Malgache ont en aillant le strict minimum. Une maison non loin de l’école de Mahazine, emménager avec amour mais les murs d’un état misérable, des cartons qui délimite. Une petite maison qui donne un toit sur la tête à une famille de 4 personnes, bientôt 5. Et c’est pas pour entant que la famille se décourage de vivre.

Une autre anecdote que je vais vous raconter c’était une journée à l’école avec les enfants de Mahazine. Avec Fanny et Ella nous avons donner des feuilles et un stylo aux enfants afin qu’ils puissent dessiner et s’occuper. Ils avaient le sourire jusqu’au oreille, non seulement ils dessinaient sur les feuilles mais aussi sur nos bras, jambes, une image que je ne vais jamais oublié! »

 

Fanny 

 

« Vivre ces 3 semaines et demi avec et pour l'association Zazakely était une expérience juste magique! On a été accueilli comme des rois par Orolie, Ando, Ruzou et Mathias. On a donné de notre temps et de notre énergie pour mener à bien différents projets. Voir la construction d'un puits du début à la fin, aider les journaliers dans les champs, retaper une salle de classe, … bref juste vivre au rythme du soleil, des gens et du pays. 

Mon moment "fort" du voyage a été lorsque nous avons planté les arbres devant l'école avec la précieuse aide des enfants. J'espère que cette action les sensibilisera un peu à la problématique de la déforestation à Madagascar. De plus, je trouve que de planter des arbres laissent une joli trace de notre passage à Mahazine. 

Merci à toute l'équipe des "jeunes et moins jeunes" qui ont fait partie de cette aventure.  Et un immense merci à Jean-Pierre et Monica qui nous on organisé un voyage en or et qui ont fait preuve de beaucoup de bienveillance envers nous. Si on pouvait , je repartirais demain :-) »

 

Maya 

 

« Ce fut 3 semaines et demi incroyable. Nous avons vu tellement de choses et rencontre de nombreuses personnes. Madagascar est un magnifique pays ! Il y a énormément de choses à découvrir.

Le moment le plus marquant lors de cette aventure fut lorsque nous avons « visité » la prison d’Antsirsbe mais, plus précisément, quand les 29 garçons ont chanté ce chant. Ils nous on transmis toutes leurs émotions. Magique ! »

 

Ella 

 

« Lundi: Ce matin premier jour de travail, on s’est levé à 7h pour prendre le petit dej à 7:30. 

Après avec Monica et Maya nous sommes allé travailler dans les champs. 

On a fait des plantations et on a du aussi allé chercher l’eau du puit jusqu’aux champs pour arroser. On fait plusieurs aller-retour( c’était assez lourd et ça me faisait mal au dos). 

Et avant de planter on a du arroser et ensuite on pouvait planter. 

Un peu après, des personnes sont venu apporter des briques pour le garage d’Orolie. Donc avec Monica, on a du vérifier si les briques n’étaient pas fissurées ou cassées. 

Ensuite on a fait une pause pour boire un peu de thé car il faisait quand même un peu froid. 

Après avec Maya on a de nouveau du aller chercher de l’eau du puit pour arroser. 

Quant on a fini, on est allé manger. C’était du riz et haricot. A 13h on a recommencé à travailler dans les champs. 

On a refait des plantations. Donc on plantait et remettait de la terre par dessus et on arrosait. Après tous ça on avait fini. 

 Sinon sur ces 3 semaines, j’ai beaucoup aimé travailler aux champs car on avait vraiment quelque chose à faire comparer à l’école et au dispensaire. 

J’ai aussi beaucoup aimé les 5 jours à Morondava surtout pour voir les lémuriens et les baobabs.

Et ce qui était le meilleur c’était l’ambiance du groupe, tout le monde s’entendaient bien. »

 

Jonas 

 

« Je suis déjà parti à Madagascar plusieurs fois, depuis l’âge de 4 ans. Ce dernier voyage était tout de même différent du moment que je ne suis pas parti en famille, mais avec 7 autres jeunes (toutes des filles !). Je ne savais pas du tout comment ça allait se passer, mais le bilan était plutôt positif. Nous étions partagés en trois groupes et à la fin des trois semaines nous avons vu le résultat de nos efforts: personnellement, j’ai beaucoup creusé pour les fondations d’un mur, mais avec des outils un peu trop rudimentaires à mon goût. J’avais mal aux mains et des cloques, mais le mur était terminé et permettait de protéger les corniches et la parois de l’école des coups de ballons. La semaine que j’ai préférée était quand j’étais d’intendance (lessive et repas) car j’ai pu préparer des soupers autres qu’à base de riz. Mais là aussi, avec des outils simples: un foyer à charbon et une casserole, éclairé par une frontale.

Un événement m’a particulièrement interrogé et un peu dérangé. Un ami malgache, que j’ai connu depuis que j’étais petit, qui a maintenant 20 ans, marié et avec un enfant, quand il a su que j’étais dans son quartier, il est venu me voir.... pour me demander de l’argent. C’est difficile de me dire que ce jeune retient de moi que le fait que je suis blanc et que j’ai donc de l’argent!!!

A part ça, il faut continuer à aider ses enfants, mais en leur expliquant qu’ils doivent se bouger aussi, qu’ils ne doivent pas attendre sur nous et qu’ils peuvent prendre des initiatives. »

 

 

Contact

Association Zazakelysuisse
Sur Ville 9
CH - 1136 Bussy-Chardonnay

info[at]zazakelysuisse.ch

IBAN CH96 8044 5000 0047 4091 1/CHF

IBAN CH98 8044 5000 0047 4097 2/€

Newsletter